Le café rend-il dépendant ?

FAUX ! La réponse en vidéo.

[youtube id= »Pu8P8-6ZaqQ »]

Certains individus se déclarent dépendants du café et de la caféine qu’il contient.

On peut observer un syndrome de sevrage à l’arrêt de la consommation de caféine.

Il ne se produit cependant que chez 10 % des sujets qui ressentent fatigue, céphalées, irritabilité voire des nausées et il s’estompe en 24-48 h.

Par contre, café et caféine n’activent pas le circuit cérébral de dépendance et de plaisir, ce que font les substances considérées comme des drogues, mais aussi le sucre qui active ces circuits.

De plus, la caféine ne génère pas de tolérance : c’est-à-dire que les individus maintiennent une consommation stable de caféine au fil du temps correspondant essentiellement à l’état de vigilance qu’ils recherchent.

Donc il est faux de considérer que le café et la caféine génèrent une dépendance.

Partagez: