Risque d’hypertension diminué de 13 % chez les buveurs occasionnels de café

Selon l’étude de Chei et al., la consommation de café (moins d’une tasse par semaine ou plus de 3 tasses/jour) diminue de 7-13 % le risque d’hypertension. D’autres ingrédients que la caféine seraient responsables de cet effet, car la caféine a un effet hypertenseur (+16 % pour 300 mg soit 3-4 tasses de café).

Une étude récente portant sur 63 257 Chinois âgés de 45-74 ans résidant à Singapour a relevé 13 658 cas d’hypertension. Comparé aux consommateurs d’une tasse de café par jour, le risque d’hypertension est diminué de 13 % chez les consommateurs occasionnels (moins d’une tasse par semaine) et de 7 % chez les consommateurs d’au moins 3 tasses de café par jour. Par contre l’ingestion de moins d’au moins 300 mg de caféine par jour (l’équivalent de 3-4 tasses de café) comparée à moins de 50 mg/jour augmente le risque d’hypertension de 16 %. L’association du risque d’hypertension avec le café suit une courbe en U inversée avec le risque le plus faible aux consommations très basses ou supérieures à 3 tasses/jour. Cette étude suggère l’intervention de constituants du café, comme les polyphénols antioxydants qui pourraient contrecarrer les effets hypertenseurs de la caféine.

Pour en savoir plus :

Chei CL, Loh JK, Soh A et al. Coffee, tea, caffeine, and risk of hypertension: The Singapore Chinese Health Study. Eur J Nutr 2017 Mar 1. [Epub ahead of print]

Partagez: