Association inverse entre la consommation de café et le risque de maladie coronarienne chez les femmes

La consommation quotidienne de café est inversement associée au risque de maladie coronarienne sur 10 ans chez les femmes. Un groupe coréen vient de réaliser une étude croisée sur 3 987 individus âgés de 30-74 ans dans le cadre de la Fifth Korea National Health and Nutrition Examination Survey (KNHANES IV et V) et leur risque sur 10 ans de développer une maladie coronarienne. Cette étude s’est intéressée séparément aux hommes et aux femmes et a en particulier constaté que la fréquence du tabagisme augmentait avec l’âge dans les deux sexes et le taux de HDL-cholestérol et de diabète augmentait chez les femmes.
Les auteurs ont observé, après ajustement pour les facteurs de confusion, une association dose-réponse inverse entre la consommation de café et le risque de maladie coronarienne sur 10 ans, uniquement chez les femmes et aucune association significative chez les hommes. Plus de recherche reste nécessaire pour clarifier le rôle du sexe, de l’ethnie et d’autres facteurs comme le tabagisme dans le risque de maladie coronarienne.

Référence :
Noh HM, Park YS, Kim JH. Coffee consumption and coronary heart disease risk using the Framingham risk score. Asia Pac J Clin Nutr 2017 ; 26 : 931-8.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28802304

Partager :