Du café pour nos gènes

Et si le café agissait sur nos gènes ? Face à cette question, des chercheurs américains peuvent répondre : oui ! En effet, le café ralentirai la réduction des télomères (les extrémités de nos chromosomes qui, avec le temps, raccourcissent naturellement). Les chercheurs ont montré que la consommation de café était associée à des télomères plus long, et moins long chez les non buveurs. Le constituant responsable de cet effet n’a pas encore été identifié.

 

• L’étude : Larry A. Tucker. Caffeine consumption and telomere length in men and women of the National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES). Nutrition & Metabolism 2017 ; 14 : 10. https://doi.org/10.1186/s12986-017-0162-x

Partager :