Réduction du risque de diabète de type 2 avec le café

La consommation de café inversement associée au risque de développer un DT2.

Une récente méta-analyse de grande taille confirme l’association inverse entre la consommation de café et le risque de développer un diabète de type 2.

Le diabète de type 2 (DT2) est devenu un problème majeur de santé publique associé à une morbidité et une mortalité croissante. En matière de prévention, on note un intérêt croissant pour les stratégies basées sur l’alimentation. Une méta-analyse récente vient de s’intéresser aux effets du café et de ses composants bioactifs sur le développement du DT2 et la modulation de ses complications.

La méta-analyse a inclus 30 études prospectives pour un total de 1 185 210 participants et 53 018 cas de DT2 incidents. Le risque relatif (RR) de développer un DT2 est de 0,71 (intervalle de confiance [IC] 95 %, 0,67-0,76) pour une consommation médiane de 5 tasses/jour comparées à 0 tasse/jour.

Le risque de DT2 diminue de 6 % (RR = 0,94 ; CI 95 %, 0,93-0,95) pour chaque tasse quotidienne additionnelle de café. On observe des résultats identiques que le café soit caféiné ou décaféiné ce qui montre le rôle de la caféine et des autres composants bioactifs du café. Les résultats de cette méta-analyse permettent de dire que la consommation de café est inversement associée au risque de développer un DT2. Les mécanismes potentiellement impliqués incluent des effets thermogènes, antioxydants et anti-inflammatoires ; la modulation de la signalisation par les récepteurs de l’adénosine, ainsi que la richesse et la diversité de la flore intestinale.

 

Pour en savoir plus

  • Carlström M, Larsson SC. Coffee consumption and reduced risk of developing type 2 diabetes: a systematic review with meta-analysis. Nutr Rev 2018 ; 76 : 395-417. doi: 10.1093/nutrit/nuy014.
Partagez: