Le café diminue la mortalité même dans le régime méditerranéen déjà protecteur

La consommation quotidienne de café réduit le risque de mortalité toutes causes, surtout après 54 ans dans une population méditerranéenne déjà protégée par son régime alimentaire.

 

La relation entre la consommation de café et la mortalité totale a été examinée ici dans une cohorte méditerranéenne très éduquée possédant un diplôme universitaire et âgée de 38 ± 10 ans à l’entrée dans l’étude. Les auteurs ont inclus 19 888 participants parmi lesquels 337 sont morts au cours du suivi. Ils ont observé une baisse de risque de 22 % pour la mortalité toutes causes pour chaque augmentation de consommation quotidienne de deux tasses de café (HR= 0,78 ; IC 95 % = 0,66 – 0,93). Cette association était plus marquée chez les participants âgés de 55 ans ou plus (HR = 0,67 ; IC 95 % = 0,52 = 0,86) par rapport aux participants plus jeunes chez lesquels aucune association significative n’a été retrouvée. En conclusion, dans cette cohorte méditerranéenne déjà protégée par son régime alimentaire, il existe une association linéaire inverse entre la consommation quotidienne totale de café et le risque de mortalité toutes causes, surtout marqué chez les individus de plus de 54 ans.

 

Pour en savoir plus :

Navarro AM, Martinez-Gonzalez MÁ, Gea A et al. Coffee consumption and total mortality in a Mediterranean prospective cohort. Am J Clin Nutr 2018 Nov 1 ; 108 : 1113-20.

Partagez: