Le déca contre le cancer colorectal

Chaque année, plus de 40 000 cas de cancer colorectaux sont déclarés en France. Cette maladie est souvent taboue car elle s’attaque au côlon, la dernière partie de l’appareil gastrointestinal et où sont stockés les fécès. Dépisté assez tôt, ce cancer peut être guéri dans la très grande majorité des cas.

Dans une étude publiée le 8 juin 2020 dans la revue Cancer epidemiology, des chercheurs américains se sont intéressés à la relation entre notre consommation de café et le risque de développer un cancer colorectal. Pour cela, ils ont utilisées les données récupérées auprès de plus de 100 000 Américains et Américaines, âgées de 47 à 96 ans. L’analyse des résultats a permis de démontrer que la consommation quotidienne de plus de deux tasses de café décaféiné était associée à une baisse significative de l’apparition d’un cancer colorectal (- 18 % par rapport à ceux buvant du café classique). Cette étude statistique  ne précise néanmoins pas les causes exactes de ce bienfait du déca et de plus amples recherches sont à mener dans le futur. Même sans caféine, le café reste donc bon pour la santé !

> L’étude en question : Um CY, McCullough ML, Guinter MA et al. Coffee Consumption and Risk of Colorectal Cancer in the Cancer Prevention Study-II Nutrition Cohort. Cancer epidemiol 2020 ; 67 : 101730

Partagez: