Le café n’affecte pas la rigidité des artères

La fonction endothéliale et la rigidité artérielle sont des facteurs prédicteurs de maladie cardiovasculaire. Une méta-analyse récente a montré que la consommation de café améliorait la fonction endothéliale à court terme et n’affectait pas la rigidité artérielle à long terme.

La fonction endothéliale (FE) et la rigidité artérielle (RA) sont des facteurs prédicteurs de maladie cardiovasculaire. Comme les données des études réalisées à ce sujet sont hétérogènes, un groupe mixte germano-iranien a réalisé une revue et une méta-analyse sur le lien entre consommations de café, FE et RA. Dans ce but, les auteurs ont inclus 23 études pour la synthèse qualitative et 11 articles pour la synthèse quantitative.

La méta-analyse de 14 essais contrôlés randomisés indique un effet positif à court terme de l’ingestion de café sur la dilatation médiée par le débit sanguin (DMD), utilisée comme mesure de la FE (DMD = 1,93 %, IC 95 % = 1,10-2,75). Cet effet disparaît à long terme avec un DMD diminué non significativement de 0,08 %.

Les résultats de cette méta-analyse suggèrent ainsi un effet bénéfique à court terme du café sur la fonction endothéliale. Si cette étude n’a pas trouvé d’effets à long terme de la consommation de café sur la rigidité artérielle, ces résultats doivent être interprétés avec précaution au vu du faible nombre d’études sur le sujet et les possibles biais en découlant.

Pour en savoir plus :

Azad BJ, Heshmati J, Daneshzad E, Palmowski A. Effects of coffee consumption on arterial stiffness and endothelial function: a systematic review and meta-analysis of randomized clinical trials. Crit Rev Food Sci Nutr 2020 ; 1-14.

Partagez: