Le café réduirait la mortalité chez les diabétiques de type 2

Une étude parue dans le BMJ Open Diabetes Research & Care suggère que la consommation journalière de café et de thé vert diminuerait le risque de mortalité chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Cette maladie métabolique et chronique représente actuellement 90 % des diabètes et concernait, en 2019, plus de de 416 000 000 de personnes dans le monde. Elle est responsable d’un grand nombre d’effets secondaires lourds comme les atteintes oculaires, les dysfonctions rénales, les hypertensions, les accidents vasculaires, les amputations, les cancers, le surpoids… Maladie essentiellement d’origine environnementale (sédentarité et mauvaise alimentation), il est important pour la prévenir ou pour ne pas l’aggraver d’avoir une hygiène de vie correcte, dont une bonne alimentation.

Le thé vert et le café pourrait ainsi en faire partie. Les scientifiques ont étudié durant 5 années 4 923 japonais ayant un diabète de type 2 et leur ont fait remplir un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires, dont leur consommation de café et thé.

À partir de leurs observations, ils ont avancé qu’une tasse quotidienne de thé vert diminuerait de 15 % le risque de décès. Ainsi, à partir de 4 tasses (ou plus) de thé vert associées à 2 tasses (ou plus) de café,  le risque de décès chez ces patients diabétiques diminuerait de 63 %. S’agissant pour l’instant que d’une étude observationnelle, il est encore trop tôt pour expliquer le lien de cette consommation quotidienne et de la diminution du risque de décès chez les diabétiques de type 2.

> L’étude en question : Komorita Y et al. Additive effects of green tea and coffee on all-cause mortality in patients with type 2 diabetes mellitus: the Fukuoka Diabetes Registry. BMJ Open Diabetes Res Care 2020.

Partagez: