Transit post-opératoire : vite, un café !

Le retour à la motilité intestinale est un problème lié à toute chirurgie abdominale. Son retard induit souvent une prolongation de la durée de séjour à l’hôpital. La consommation de café après la chirurgie permet de retrouver plus rapidement un intestin fonctionnel et pourrait être encouragée.

Le café est connu pour stimuler la mobilité du côlon. Cette propriété a été testée dans une étude turque après une chirurgie abdominale. Les auteurs ont donné à leurs patientes soit 3 tasses d’eau chaude soit 3 tasses de café à 6, 12 ou 18 h après une chirurgie gynécologique (hystérectomie, salpingectomie…) et ont mesuré le délai avant la première flatulence post-chirurgicale. L’étude a été réalisée sur un total de 96 patientes dont 49 patientes étaient dans le groupe café et 47 dans le groupe contrôle (eau chaude). Le délai moyen avant la première flatulence était significativement réduit de 25 h chez les contrôles à 19 h dans le groupe café, la durée médiane avant défécation était également significativement réduite de 38 à 30 h et le temps moyen de tolérance de nourriture était diminué par le café de 3 (2-8) à 2 (2-5) jours. Les scores de douleur à 24 et 48 h étaient moins élevés et moins d’analgésiques ou d’anti-émétiques ont été nécessaires chez les patientes du groupe café. De plus, la durée moyenne du séjour à l’hôpital a été significativement réduite chez les patientes du groupe café (2,5 ± 1,0 jour) par rapport aux contrôles (3,4 ± 2,4 jours). Aucun effet négatif lié à la consommation de café n’a été observé chez les patientes.

En conclusion, cette technique peu coûteuse et sans danger pourrait être utilisée simultanément aux autres techniques de récupération utilisées dans les protocoles post-opératoires.

Pour en savoir plus :

  • Gungorduk K, Paskal EK, Demirayak G et al. Coffee consumption for recovery of intestinal function after laparoscopic gynecological surgery: A randomized controlled trial. Int J Surg 2020 ; 82 : 130-5.
Partagez: