Un café après une courte nuit

Une étude portée par l’Institute for Scientific information on Coffee s’est intéressée aux effets du café dans le cas de la privation chronique de sommeil.

Les auteurs sont partis d’une semaine avec 5 jours de travail et des nuits de 5 heures, et ont observé les effets d’une dose quotidienne de café. Ils ont ainsi conclu que le café pouvait aider à réduire les impacts du manque de sommeil sur l’attention et les fonctions cognitives, à court terme. En effet, même si le café peut limiter les petits dégâts de nuits courtes, ce n’est pas un remède pérenne ! Consommer du café peut donc être une bonne astuce en cas de semaine chargée, à condition de ne pas abuser de ce précieux allié et d’en boire la dose recommandée !

 

> L’étude en question : Baur DM. Coffee effectively attenuates impaired attention in ADORA2A C/C-allele carriers during chronic sleep restriction. Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry 2020 ; 109 : 110232. 

Partagez: