Diabète et syndrome métabolique au temps de Covid-19

Les patients atteints de diabète ou de syndrome métabolique ont tendance à développer des formes plus graves de la Covid-19. Les auteurs de cette étude montrent que les polyphénols du café améliorent la prise en charge de ces patients et suggèrent de développer des études sur les effets positifs potentiels du café dans le traitement de la maladie.

 

Il semble de plus en plus évident que le pronostic des millions de cas de patients atteints de Covid-19, la maladie liée au SARS-CoV-2 est moins bon chez les patients atteints de diabète ou de syndrome métabolique, maladies qui exposent les individus à un risque accru de morbidité sévère et de mortalité. Mais, à l’inverse, afin d’éviter la contamination, il a été suggéré à ces patients d’éviter de sortir. Ce changement a induit une baisse d’activité physique ainsi qu’une tendance à la suralimentation menant à une prise de poids et à une augmentation de risque de diabète, de résistance à l’insuline et de syndrome métabolique, et de manière paradoxale, à un accroissement du risque de morbidité et mortalité dû aux complications du Covid-19.

Dans cet article, les auteurs mettent en évidence que la promotion d’un style de vie sain, incluant de l’activité physique et la consommation d’acides chlorogéniques qui sont des polyphénols qu’on trouve essentiellement dans le café et le thé permettent d’améliorer la prévention et la prise en charge de la résistance à l’insuline et du diabète en ces temps de pandémie par le Covid-19. Selon ces auteurs, il serait en particulier pertinent d’évaluer plus précisément les effets potentiels positifs de la consommation de café, naturellement riche en polyphénols, comme thérapie adjuvante du Covid-19, ce qui à ce jour n’a été que très peu explorée.

 Pour en savoir plus :

Semiz S, Serdarevic F. Prevention and Management of Type 2 Diabetes and Metabolic Syndrome in the Time of COVID-19: Should We Add a Cup of Coffee? Front Nutr. 2020 ; 7 : 581680.

Partagez: