Du café contre les bouffées de chaleur de la ménopause ?

Une étude japonaise récente montre que les troubles vasomoteurs de la ménopause induisant en particulier bouffées de chaleur, épisodes de transpiration et insomnie peuvent être réduits par l’administration continue d’acides chlorogéniques présents en concentration élevée dans le café.

 

La réduction des taux d’œstrogènes au cours de la péri- et postménopause induit des symptômes variés chez les femmes comme des bouffées de chaleur diurnes et nocturnes et des épisodes de transpiration qui ont pour origine des troubles vasomoteurs et peuvent engendrer dépression, anxiété et insomnie. Des études récentes ont montré que les acides chlorogéniques (ACGs) présents en quantités importantes dans les grains de café ont des fonctions physiologiques variées et améliorent en particulier l’activité du système nerveux autonome et la qualité du sommeil. Leur effet sur les symptômes de la ménopause ne sont pas connus et ont été explorés ici. Un groupe japonais a réalisé une étude randomisée, placebo-contrôle, en double aveugle et en parallèle sur 77 femmes en bonne santé, âgées de 48 à 55 ans (âge moyen 51 ans). Ces femmes ont été assignées au groupe ACGs (comprimés de 270 mg, 39 femmes) ou placebo (38 femmes) pendant 4 semaines. Après ces 4 semaines de prise continue, le nombre de bouffées de chaleur, leur sévérité pendant la nuit et la sévérité des épisodes de transpiration diurne ont diminué significativement dans le groupe ACG comparé au groupe placebo. L’index de Kupperman modifié pour les troubles de la ménopause a significativement diminué dès 2 semaines de traitement par les ACGs comparés au placebo. Aucun effet négatif lié à la prise d’ACGs n’a été observé. Ainsi, la prise continue d’ACGs améliore les symptômes de la ménopause, en particulier les bouffées de chaleur survenant le jour ou la nuit.

 

Pour en savoir plus :

Enokuchi Y, Suzuki A, Yamaguchi T et al. Effects of Chlorogenic Acids on Menopausal Symptoms in Healthy Women: A Randomized, Placebo-Controlled, Double-Blind, Parallel-Group Trial. Nutrients. 2020 ; 12 : 3757.

Partagez: